TricopigmentationPortail d'information

La calvitie : définition

La calvitie

La Calvitie n’est pas une maladie. Elle est une condition de l’absence, totale ou partielle, des cheveux. Elle se décline sous plusieurs formes.

Les causes de cette perte de cheveux (alopécie) sont variées et conduisent à l’amincissement ou leurs disparitions complètes. La plus fréquente étant l’alopécie androgénique. Elle est difficile à diagnostiquer (taux d’acide lactique, problème de circulation sanguine, problème génétique ou hormonal, etc…). 

Pourquoi les cheveux commencent ils à tomber ?

Les causes de la calvitie

La forme la plus agressive de calvitie (androgénique) se produit autour de 18ans chez l’homme et 35ans chez la femme. Commence alors une chute massive des cheveux. A chaque cycle, ces derniers sont remplacés par des cheveux plus fins et moins colorés. En raison de l’atrophie du follicule pileux, celui-ci n’est plus en mesure de générer un cheveu sain et fort. Il semble que près de 80% de la population masculine soit confrontée à cette situation. Les cheveux deviennent de moins en moins grands et moins colorés, donnant l’impression que leur nombre a diminué. En réalité, ce qui change c’est la qualité du cheveu.

Les zones du cuir chevelu (à l’exception des zones temporales occipitales) sont toutes sensibles aux hormones masculines. Une fois que la Testostérone entre dans la cellule du follicule pileux, il rencontre une enzyme appelée 5AR. Elle est localisée uniquement sur la partie supérieure de la tête. Seule, elle est inoffensive. Mais en association avec la Testostérone elle entre en interaction et transforme la testostérone en dihydrostétrone (DHT ou DHEA). Ces récepteurs (5AR), pénètrent dans le noyau du follicule, modifient l’ADN et l’inhibent, ce qui conduit à l’incapacité d’une chevelure saine. Une chute massive est alors constatée. Les cheveux deviennent de plus en plus fins et provoquent une impression de vide.

Les greffes sont toujours issues de la zone DONOR car il n’y a pas d’enzyme 5AR. Cependant, cette zone n’est pas extensible.

Les différents types d’alopécies

Alopécie androgénique

Dans un follicule pileux se trouve une papille génératrice qui alimente le cheveu. Vous trouvez un follicule pileux (cheveu) chaque millimètre. Lorsqu’un cheveu tombe, le follicule peut être non cicatriciel (follicule ouvert) ou cicatriciel (follicule fermé). Ci-dessous, vous trouverez les différents types d’alopécies.

Alopécie non cicatricielle

Il s’agir d’une alopécie temporaire  avec une inhibition transitoire fonctionnelle de la papille du poil.

  • Une alopécie androgénique ou calvitie commune
  • Une alopécie fronto pariétale masculine
  • Alopécie de grossesse
  • Alopécie post chirurgie bariatrique
  • Alopécie de traumatisme (choc psychologique)
  • Alopécie post infection
  • Alopécie de mal nutrition
  • Alopécie iatrogène (médicament)
  • Alopécie congénitale
  • Pelade

Alopécie Cicatricielle

Il s’agit d’une forme d’alopécie avec disparition complète du follicule et de la papille génératrice

  • Pseuodaire de Brocq
  • Neoplasie
  • Sclerodermie

Alopécie Pseudo

Dans cette forme d’alopécie, les cheveux sont déchirés ou brisés à la suite d’un évènement traumatique, chimique, infectieux ou des anomalies congénitales du tronc.

La Trichotillomanie

La trichotillomanie se manifeste chez des patients en manque d’affection et qui s’arrachent les cheveux mécaniquement.Les Greffes de cheveux

Les Greffes de cheveux

Greffes de cheveux

Il existe différentes techniques de greffes capillaires :

F.U.T

La procédure de référence reste aujourd’hui la Transplantation d’Unité Folliculaire (F.U.T – Follicular Unit Transplantation). Une bandelette de 10 à 15mm de large et de 10 à 20cm de long est prélevée dans la région occipitale. Il s’agit de la zone donneuse (DONOR zone). L’épaisseur de la chevelure et le nombre requis de follicules déterminent la longueur et la largeur.

Par la suite, le tissu prélevé est excisé et coupé en bandelette à l’aide d’un microscope. Sur ces bandes seront extraites des unités folliculaires (greffons) qui seront transplantés sur la zone receveuse.

La FUT a pour avantage d’offrir plus de cheveux avec moins de dispersion. L’inconvénient est un déficit de souplesse au niveau du crâne au travers la cicatrice.

La Tricopigmentation vient compléter le travail en densifiant la zone implantée et en camouflant la cicatrice. Il est conseillé d’attendre entre 8 à 12 mois avant de procéder à une tricopigmentation post greffe.

FUEF.U.E

Cette technique d’Extraction Folliculaire est une méthode peu invasive qui ne nécessite pas l’utilisation d’une bande de cuir chevelu dans la zone occipitale. Les follicules pileux sont extraits un par un par un bistouri circulaire et réimplantés avec un seul instrument.

Les cicatrices sont moins visibles mais il y a moins de cheveux (moins de matière).

La Tricopigmentation vient compléter le travail en densifiant la zone implantée. Il est conseillé d’attendre entre 8 à 12 mois avant de procéder à une tricopigmentation post greffe.

Les limites des greffes de cheveux :

  • Un patient greffé n’obtiendra jamais la densité souhaitée, comparée à une situation naturelle. Une greffe peut offrir de 2000 à 6000 unités folliculaire mais jamais 60.000. Une seconde ou une troisième greffe peut alors être envisagée. La zone donneuse n’est pas extensive. Le nombre de greffe est par conséquent limité et dépend de l’élasticité de la peau du patient car à chaque greffe (FUT) le patient perd du confort et de la motricité.
  • Les cicatrices linéaires ou circulaires post greffes
  • Le Plug (effet poupée – effet palmier)
  • Le Shock Loss (pourcentage de rejet de greffons post intervention)
  • Le taux de transection (de greffons inactifs)

Sur base d’une étude de satisfaction établie sur un échantillon de 200.000 patients, 90% des patients interrogés ne sont pas satisfaits de la greffe. (Source : www.sgmedicina.com)

Les prothèses capillaires

Les prothèses

Les porteurs de prothèses sont plus difficiles à traiter car la peau s'est épaissie suite à un manque d'oxygenation. La peau n’a plus reçu d’eau ni de soleil. Les prothèses sont fixes pendant 15 jours et ne peuvent être retirées. La peau n’a pas été lavée pendant cette période. Les odeurs peuvent être un problème chez certaines personnes.

Il est conseillé de retirer la prothèse et d’attendre 2 jours avant de procéder à une tricopigmentation.

La micropigmentation/dermopigmentation: de quoi s'agit-il ?

La micropigmentation (ou dermopigmentation) consiste à injecter des pigments dans le derme à l’aide d’une aiguille stérile.

La bonne profondeur et les conséquences générées par une mauvaise profondeur

La pression, la vitesse, la fréquence, la pénétration de l’aiguille (diamètre), l’équipement (dermopgraphe), les pigments, les couleurs sont autant d’éléments primordiaux pour atteindre un niveau d’efficacité optimal.


Dépendant des zones à traiter, le taux de pénétration d’une aiguille est à prendre en considération. Le cycle de pénétration de ces aiguilles lié à une pièce à main spécifique joue un rôle tout aussi important, (rapidité et répartition des forces).Les pigments et leurs compositions (minéraux, inorganiques) doivent être absolument indiqués en fonction de la zone à prendre en charge (le taux de dilution ou la stabilité à la lumière). Enfin la couleur (primaire, couleur chaude ou froide) doivent être maitrisée pour ne pas avoir de variation sur le moyen terme.

Il existe une technique brevetée, spécifiquement adaptée à cet usage: la Tricopigmentation (dermopigmentation du cuir chevelu).

La Tricopigmentation

Tricopigmentation

C’est l’utilisation de la dermopigmentation dans la calvitie et les cicatrices.

La tricopigmentation c’est l’utilisation de pigments bio-résorbables qui vont créer une illusion d’optique pour traiter la calvitie et camoufler des cicatrices. .

Attention aux centres non certifiés Tricopigmentation ® Originale O&B.

  • Une pression trop importante fera migrer les pigments et génère une tache.
  • Le mouvement interne de l’aiguille provoquera un ‘méga point’
  • L’inclinaison de l’aiguille favorisera le taux de rebond (tridimensionnalité et reflet de la lumière)
  • L’impulsion excessive provoquera une zone hyper-pigmentée
  • La distance de rebondissement affectera l’aspect naturel
  • Les zones de circonscription doivent nuancer les zones à traiter
  • Tenir compte de l’implantation naturelle.
  • La sélection d’un pigment et d’une couleur doivent être examinés attentivement et adaptés à la zone à traiter.

Exemples de tricopigmentation

Découvrez ci-après plusieurs exemples de tricopigmentations. La situation avant et après le traitement est illustrée:

Indications et Techniques

  • Calvitie
    1. Effet rasé
    2. Effet densité
  • Camouflage de cicatrices
    1. F.U.E
    2. F.U.T
  • Traitement pour les porteurs de prothèses

La Tricopigmentation c’est :

  • Une technique brevetée, développée en Italie par Orsini et Belfatto depuis plus de 10 ans.
  • L’injection de pigments dans le cuir chevelu, créant un effet optique de densité capillaire.
  • Une solution de pointe pour dissimuler la calvitie (qui constitue le type d’alopécie le plus courant ; touche de nombreux hommes entre 18 et 45 ans)

Les atouts :

  • Solution esthétique : effet de densité capillaire
  • Confiance en soi retrouvée
  • Vivacité et rajeunissement par le contraste  
  • Indiqué pour les hommes ET les femmes
  • Indolore, non invasif, résorbable (pas définitif, différent d’un maquillage permanent, d’un tatouage)
  • Reconnaissance du milieu hospitalier : technique originale reconnue internationalement, référencée entre autres par l’hôpital de la Citadelle de Liège, de Dinant, de Libramont.
  • Technique cadrée aux normes précises :
    1. Une technique éprouvée depuis plus d’une décennie.
    2. Consultation préalable pour chaque client, pour définir le champ d’action.
    3. Suivi sur le long terme (les pigments déposés sous le derme sont bio résorbables).
  • Respect des normes sanitaires européennes en vigueur. (Champs opératoire, masques, aiguilles et matériel stérilisés et à usage unique).
  • Technique résorbable : . La couleur, les pigments évoluent avec le patient en fonction de son style (équivalent aux tendances vestimentaires) rien n’est définitif en comparaison avec un tatouage

Centres Certifiés & Agréés Tricopigmentation

Ce site www.medico-derm.be a pour objectif de faciliter la rencontre entre le patient et les équipes labelisées Tricopigmentation Originale en Belgique.



Tricopigmentazione

Association Belge de Dermopigmentation (A. B. Der.)

Particuliers, vous souhaitez confier votre cuir chevelu à un tricopigmentiste au savoir-faire certifié ?

Association Belge de DermopigmentationIl existe pour cela l’Association Belge de Dermopigmentation. Cette ASBL regroupe des professionnels du maquillage permanent par dermopigmentation, de la dermopigmentation paramédicale et de la tricopigmentation du cuir chevelu. Solliciter l’un de ses membres pour camoufler votre calvitie, alopécie ou cicatrice crânienne, c’est mettre toutes les chances de votre côté d’avoir affaire à un praticien de talent. Chacun des adhérents de l’A.B. Der. a en effet suivi la formation de base à la méthode esthétique originale, a validé un nombre d’heures de pratique suffisant pour se revendiquer « professionnel » sur le marché belge, et recourt exclusivement à un matériel spécialisé agréé par le ministère de la Santé.

Une tricopigmentation ne s’improvise pas ! Posez les bonnes questions et assurez-vous que votre praticien fasse partie de l’Association Belge de Dermopigmentation. Ci-dessous, une liste des équipes certifiées en Tricopigmentation Originale en Belgique.

Contactez-nous

Des questions ? Des conseils ? Des suggestions ? Une demande d'informations ? Remplissez le formulaire ci-dessous puis cliquez sur "Envoyer". Nous prendrons contact avec vous dans les meilleurs délais.

 
 
 
 
 
 

Par l'encodage de ses données et l'envoi du présent formulaire, l'utilisateur du site Internet reconnaît avoir pris connaissance et accepté nos avertissements et conditions.

(* = champ obligatoire)